Liens d'accessibilité

Guinée : les Forces vives rejettent les propositions du médiateur


Le médiateur dans la crise guinéenne, le président burkinabè Blaise Compaoré, préconise le maintien au pouvoir du chef de la junte, lors d'une « transition » de 10 mois pour sortir de la crise actuelle, mais l'opposition exige toujours le départ des putschistes.

Après avoir rencontré séparément les deux parties à Ouagadougou depuis début novembre et recueilli leurs propositions, le médiateur leur a remis un document de synthèse jeudi soir à Ouaga. Ce document a été accueilli avec réserve par les forces vives guinéennes.

« Le document était très déséquilibré en faveur de la junte », a déclaré Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée. Selon M. Diallo, les préoccupations des Forces vives dans un mémorandum remis au médiateur « n’ont pas été pris en compte. »

Au terme du projet d’accord, le capitaine Moussa Dadis Camara « devient le président de la République, chef de l’Etat, commandant en chef des forces armées, mais en plus, président du CNP, qui est un organe législatif », a fait remarquer le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée, ajoutant que les Forces vives vont saisir le médiateur d’une lettre pour exprimer leur désapprobation.

XS
SM
MD
LG