Liens d'accessibilité

Togo : L’UFC et le CAR exigent une présidentielle à deux tours


Au Togo, les deux principaux partis d’opposition, l’Union des Forces du changement (UFC) de Gilchrist Olympio et le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) de Yawovi Agboyibo, menacent de boycotter la présidentielle du 28 février si le scrutin ne s’effectue pas à deux tours. « Il ne s’agit pas de menace, il s’agit d’une mise au point », explique Eric Dupuy, chargé de la communication de l’UFC au Togo.

Les partis d’opposition, a-t-il dit, n’ont « jamais cessé de relancer le pouvoir en place pour des réformes institutionnelles et constitutionnelles.» Citant les réformes prévues par l’Accord politique global, Eric Dupuis affirme que le Togo est le seul pays de la sous-région « à avoir un scrutin uninominal à un tour. »

Le secrétaire général du Rassemblement du peuple togolais (RPT), Esso Sonitoki, se dit surpris par la menace des deux principaux partis de l’opposition de boycotter la prochaine présidentielle. « Pour cette question précisément, nous nous sommes retrouvés à Ouaga, et nous avons échangé autour du Facilitateur, et nous n’avons pas trouvé de solution consensuelle », a-t-il déclaré.

XS
SM
MD
LG