Liens d'accessibilité

Allemagne : deux responsables des FDLR interpellés


Le parquet fédéral allemand a annoncé l’arrestation de deux Rwandais soupçonnés de crimes de guerre en RDC. Le chef politique de la rébellion hutu rwandaise des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), Ignace Murwanashyaka, et son adjoint, Straton Musoni ,ont été arrêtés mardi en Allemagne, soupçonnés de crimes de guerre et contre l'humanité.
M. Murwanashyaka, 46 ans, dirige les FDLR depuis 2001 mais vit depuis 1989 en Allemagne, où réside également M. Musoni, 48 ans.

Tous deux sont soupçonnés par le parquet fédéral allemand d'avoir coordonné des exactions commises entre janvier 2008 et juillet 2009 par les FDLR, qui regroupent quelque 5.000 rebelles hutu rwandais installés dans l'est de la République démocratique du Congo, région frontalière du Rwanda.

L’arrestation des deux leaders des FDLR est « une bonne nouvelle pour la justice internationale », estime le ministre rwandais de la Justice. Pour Tharcisse Karugarama, « ce sont des gens responsables de mobilisation de fonds, de mobilisation des armes, pour les actes terroristes à l’Est du Congo. » Le ministre rwandais de la Justice accuse les FDLR de continuer « à organiser, à planifier le retour au Rwanda pour compléter le programme d’extermination, le programme du génocide. »

« Il y eu des pressions qui ont été faites par le gouvernement rwandais sur les différents gouvernements, en particulier les gouvernements européens, très récemment et qui réclamaient que les leaders du FDLR soient absolument arrêtés », a déclaré le secrétaire exécutif des FDLR, Callixe M’Barushimana.

XS
SM
MD
LG