Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le cerveau présumé des attentats du 11 septembre 2001 bientôt devant un tribunal fédéral de New York


L’administration Obama a annoncé que le cerveau présumé des attentats du 11 Septembre 2001 aux Etats-Unis, Khalid Cheikh Mohammed, sera jugé à New York. « Le ministère de la Justice poursuivra devant un tribunal fédéral les cinq individus accusés de connivence en vue de commettre les attentats du 11 septembre », a déclaré le ministre américain de la justice, Eric Holder.

Holder a dit qu’il s’attend à ce que l’accusation réclame la peine de mort contre chacun des suspects. Les attentats ont coûté la vie à quelques 3.000 personnes, a-t-il rappelé.
Mohammed et ses complices devaient être traduits devant un tribunal militaire d’exception mis sur pied à Guantanamo Bay, la base militaire américaine de Cuba, où ils sont détenus.

Mais la procédure a été interrompue en février, suite à l’investiture du président Barack Obama. Peu après avoir prêté serment, le chef de l’exécutif avait signé un document ordonnant la fermeture de Guantanamo dans un délai d’un an. M. Holder a reconnu qu’il serait peut-être difficile de respecter ce délai.

S’exprimant à Tokyo, où il a entamé sa tournée en Asie, le président Barack Obama a insisté sur le fait que Mohammed « sera soumis aux demandes les plus exigeantes de la justice ».
M. Holder a d’ailleurs confirmé que cinq autres détenus du camp seraient jugés par une commission militaire, dont Abd al Rahim Al Nashiri, accusé d'avoir participé à l'attentat contre le navire militaire américain USS Cole en octobre 2000.

XS
SM
MD
LG