Liens d'accessibilité

Etats-Unis : un Veteran’s Day dans la douleur


Les Etats Unis observent le 11 novembre le Veteran’s Day, la journée des anciens combattants. Mardi, le président Barack Obama était au Texas pour rendre hommage aux victimes de la fusillade jeudi dernier sur la base de Fort Hood. Treize personnes avait été tuée et près de 30 blessés.

C’est la première fois depuis son arrivée à la Maison-Blanche que Barack Obama intervient pour honorer la mémoire de victimes d’une tragédie nationale. La fusillade de jeudi dernier à Fort Hood, au cœur du Texas, a été la plus meurtrière sur une base militaire aux Etats Unis.

Le tireur présumé, le commandant Nidal Malik Hassan, 39 ans, a fait 13 morts et 29 blessés. Près de 3000 personnes sont venus hier sur le lieu du drame pour assister à la cérémonie.

« Aujourd’hui nous sommes réunis ici pour le deuil après la perte de 13 héros américains, venus de 11 Etats de notre pays. Ils avaient répondu à l’appel pour se mettre au service des autres. Ils avaient entre 19 et 62 ans. Ils étaient trois femmes et dix hommes », a déclaré le général Robert, commandant de la base de Fort Hood.

Le président Barack Obama et la première dame Michèle sont venus apporter réconfort aux familles des victimes. M. Obama a rendu un hommage public aux 13 victimes qu’il a citées nommément.

« Nous sommes rassemblés avec beaucoup de chagrin pour ces 13 américains que nous avons perdus. C’est une période de guerre, mais ces Américains ne sont pas mort sur le champ de bataille à l’étranger ; ils ont été tués ici même sur le sol américain », a déclaré le chef de l’exécutif américain.

Pour le président américain, cela rend cette tragédie plus pénible encore et plus incompréhensible. Barack Obama a promis que justice sera rendue. Le suspect Nidal Malik Hassan psychiatre de métier devait être déployé en Afghanistan. Il a été blessé pendant la fusillade.

XS
SM
MD
LG