Liens d'accessibilité

La BEAC garde son gouverneur en attendant le prochain


Malgré son rappel par le Gabon après la découverte de détournement de plusieurs milliards de francs CFA au bureau parisien de la Banque des Etats de l’Afriqeu centrale (BEAC), le gouverneur Philibert Andzembé, sera maintenu à son poste. Il s’agirait d’une simple mesure de transition, car au mois de novembre prochain, un nouveau gouverneur pourrait être nommé lors du sommet des chefs d’Etats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

Le comité ministériel de l’Union monéraire, qui propose à la conférence des chefs d’Etats les candidats au poste de gouverneur de la BEAC, a mis en place une double signature. « Cela veut dire que (…) les décisions que le gouverneur prenait en temps normal, ces décisions-là vont se prendre de façon collégiale, par exemple entre le vice-gouverneur et le secrétaire général », explique Thomas Babissakana, ingénieur financier au Cameroun.

L’idée est « de ne pas paralyser la Banque « en attendant la nomination d’un nouveau gouverneur, a dit M. Babissakana. Pour ce qui du futur gouverneur, l’ingénieur financier camerounais propose que « les chefs d’Etat considèrent qu’éventuellement, on ne reste pas au consensus de Fort-Lamy, que c’est toujours le Gabon qui propose. »

XS
SM
MD
LG