Liens d'accessibilité

Zimbabwe : une maison de Tsvangirai mise à sac par la police


Le gouvernement d’union nationale du Zimbabwé a encaissé un autre coup dur. Quelques 50 policiers armés ont mis sac, vendredi, une maison appartenant au Premier ministre Morgan Tsvangirai, en disant y rechercher des armes, a indiqué le Tendai Biti, secrétaire général du parti de Tsvangirai, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC).

Selon M. Biti, les policiers ont emporté « des objets de valeurs » qu’utilisent les responsables du MDC en visite dans la capitale.Tendai Biti a accusé le président Robert Mugabe et son parti, la ZANU-PF, d’avoir ordonné l’intervention des policiers en réprésailles à la décision du MDC de geler ses activités au sein du gouvernement d’union nationale.

Morgan Tsvangirai, lui, est actuellement en tournée pour expliquer aux leaders d’Afrique australe pourquoi il a suspendu sa participation au gouvernement. Il accuse le président Mugabe et son parti d’être malhonnêtes et peu fiables.

Le chef de l’Etat zimbabwéen que cite le quotidien d’Etat « Herald » a déclaré que Tsangirai peut aller à tous les sommets et faire appel à n’importe quel leader du monde, mais qu’il est hors de question pour lui d’abandonner son authorité.

XS
SM
MD
LG