Liens d'accessibilité

Ressortissants suisses détenus en Libye : la Confédération s’impatiente 


Le président de la Confédération suisse, Hans-Rudolf Merz, a critiqué une fois de plus la Libye, qui empêche deux hommes d’affaire suisses de quitter le pays depuis plus d’un an, au motif d’une infraction présumée des lois sur l’immigration.

Les deux Suisses avaient été arrêtés quatre jours après l’arrestation à Genève d’un fils de Moammar Gadhafi, Hannibal, et de son épouse. Ils étaient accusés d’avoir maltraité des domestiques.

Les autorités suisses ont abandonné par la suite les poursuites contre le couple. En août, M. Merz s’était rendu en Libye pour présenter des excuses au sujet de l’incident.

De son côté, la ministre suisse des Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey, a dénoncé une violation du droit international.

XS
SM
MD
LG