Liens d'accessibilité

Zuma : le Zimbabwe ne doit pas retomber dans l’instabilité


Le Zimbabwe ne doit pas retomber dans l'instabilité suite aux derniers désaccords au sein du gouvernement d’union nationale, a déclaré mercredi le président sud-africain Jacob Zuma. Il s’exprimait au terme d’une rencontre au Cap avec le Premier ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai, qui boycotte depuis plusieurs jours le gouvernement d'union dans son pays.

Selon M. Zuma, le gouvernement sud-africain est prêt à faciliter la mise en application totale de l’accord de partage du pouvoir qui avait permis la formation d’un gouvernement d’union nationale au Zimbabwé en février.

La semaine dernière, M. Tsvangirai a déclaré que son parti, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), cesserait de coopérer avec celui du président Robert Mugabe, la Zanu-PF, les qualifiant de malhonnêtes et peu fiables. Depuis, le premier ministre zimbabwéen effectue une tournée en Afrique australe pour expliquer aux dirigeants de la région sa décision de suspendre tout contact avec M. Mugabe. Celle-ci a été prise après la nouvelle arrestation de Roy Bennett, un membre du MDC. Ce dernier, qui a été inculpé de terrorisme et corruption, clame son innocence.

Par ailleurs, selon des responsables sud-africains, la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), présidée par le Mozambique, aurait décidé d’organiser une rencontre sur la crise au Zimbabwe la semaine prochaine.

XS
SM
MD
LG