Liens d'accessibilité

Afrique centrale : la CEEAC évalue l’intégration sous-régionale à Kinshasa


Les travaux du conseil des ministres de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) se poursuivent à Kinshasa. Ils doivent préparer le sommet des chefs d’Etat de la CEEAC, qui debutera samedi dans la capitale congolaise. A l’ordre du jour, figurent la paix et la sécurité dans la sous-région, l’impact de la crise financière internationale sur les économies des pays membres et surtout l’integration économique.

« Les chefs d’Etat de la région ont décidé, depuis 2007, d’entamer un processus devant permettre, à terme, de n’avoir plus, au niveau de notre sous-région qu’une seule organisation communautaire chargée de l’intégration », a rappelé le président du conseil des ministres de la CEEAC, Raymond Tshibanda, ministre congolais de la Coopération internationale.

Pour l’heure, a-t-il souligné, l’Afrique centrale compte, en plus de la CEEAC, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), certains pays appartenant à l’une ou l’autre organisation, et d’autres aux deux.

Le ministre congolais de la Coopération internationale a lancé un appel aux pays membres de la CEEAC afin qu’ils s’acquittent de leur contribution financière au budget de l’organisation.

XS
SM
MD
LG