Liens d'accessibilité

Un commandant des Gardiens de la révolution demande à venger l’attentat de dimanche


Un haut commandant des Gardiens de la révolution, unité d’élite de l’armée iranienne, a demandé mardi la permission pour son unité de traquer jusqu’au Pakistan les « terroristes » responsables de l’attentat kamikaze de dimanche dans le sud-est de l’Iran.

Selon l’agence de presse iranienne Fars, le brigadier-général Mohammad Pakpour a demandé au gouvernement iranien de donner les consignes qui permettraient à ses troupes d’attaquer le mouvement armé sunnite Joundollah (« Soldats de Dieu »), qui a revendiqué l’attentat de dimanche qui a fait au moins 57 morts dans la province du Sistan-Baloutchistan, dont 6 hauts responsables des Gardiens de la révolution. Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki accuse le Joundollah d'opérer à partir du Pakistan.

Toujours selon l’agence Fars, trois personnes ont été arrêtées en Iran en rapport avec l’attentat.

XS
SM
MD
LG