Liens d'accessibilité

Afghanistan : le deuxième tour de l’élection présidentielle aura lieu le 7 novembre


Les électeurs afghans retourneront aux urnes pour un second tour à l’élection présidentielle du 20 août, un scrutin rendu nécessaire après que la suppression de suffrages frauduleux eut ramené sous la barre des 50% le résultat du président Hamid Karzai au premier tour.
Le second tour opposera, le 7 novembre prochain, le président Karzai à l’ancien chef de la Diplomatie, Abdullah Abdullah.

Le dirigeant afghan s’est félicité de la décision de la Commission électorale indépendante. Hamid Karzai a appelé les électeurs afghans à sortir en masse pour participer au second tour. Cela assurera l’unité et la stabilité du pays, a-t-il dit.
Le président afghan s’exprimait aux côtés du président de la Commission des Affaires étrangères du Sénat américain, John Kerry, et de divers responsables internationaux à Kaboul.

Le sénateur Kerry a félicité M. Karzai « d’avoir embrassé la Constitution » en acceptant le second tour. Il a aussi promis l’aide internationale à ce scrutin. « La communauté internationale s’est engagée à 100% à appuyer l’organisation ce cette élection. L’OTAN est engagée, la Force internationale d’assistance est engagée de toutes les manières possibles pour faire du second tour un succès », a déclaré le sénateur américain John Kerry.

L’opération sera difficile et nécessitera des sacrifices, a reconnu le président de la Commission des Affaires étrangères du Sénat américain, qui a assuré que tous les efforts seront déployés pour la mener à bien. Les responsables internationaux à Kaboul soulignent qu’il est urgent de tenir le second tour avant que le rigoureux hiver afghan ne limite l’accès à certaines circonscriptions électorales.

Depuis le premier tour de l’élection présidentielle, l’incertitude politique s’est installée en Afghanistan, où les troupes afghanes et internationales poursuivent leur lutte contre une insurrection croissante des Talibans.

XS
SM
MD
LG