Liens d'accessibilité

Le trafic d’êtres humains en Europe, beaucoup plus important qu’on ne l’estime, affirme l’ONUDC


On ne chiffre pas à sa véritable ampleur le trafic d'être humains en Europe, selon un rapport de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

A peine 9.000 victimes ont été signalées en 2006 – soit 30 fois moins que le chiffre réel estimé.

Le directeur exécutif de l’ONUDC, Antonio Maria Costa, a fustigé les carences de la police pour traquer les trafiquants ou rechercher leurs victimes. Celles-ci sont de plus en plus souvent originaires de la Chine et de l’Asie Centrale.

Toujours selon l’ONUDC, la majorité des victimes sont des femmes qui font l’objet de trafic pour l’exploitation sexuelle, mais 10% environ des personnes trafiquées sont des enfants. Les hommes sont ciblés pour le travail forcé dans les secteurs de l’agriculture et de la construction.

XS
SM
MD
LG