Liens d'accessibilité

Climat: l’Afrique parlera d'une même voix à Copenhague


Le 7eme Forum sur le développement durable de Ouagadougou a été l’occasion, pour l’Afrique, de faire le point en matière de réchauffement climatique et de la position commune de l’Afrique par rapport à ce dossier. « Les pollueurs doivent payer... » C’est, en substance, la conclusion à laquelle sont parvenus les dirigeants africains réunis à Ouagadougou en prévision du sommet de Copenhague sur les changements climatiques.

Le 7eme Forum sur le développement durable a vu la participation de cinq chefs d’état africains, ceux du Mali, Benin, Togo, Centrafrique et Congo-Brazzaville, réunis autour de leur hôte, le président Blaise Compaoré, qui a été désigné comme porte-voix de l’Afrique au sommet de Copenhague prévu en décembre.

« Il s’agit de sauver l’humanité toute entière ; et ce n’est pas une affaire africaine, c’est une affair e mondiale », a déclaré le président béninois Thomas Yayi Boni à Ouagadougou.

XS
SM
MD
LG