Liens d'accessibilité

Guinée : Amnesty International demande un embargo sur les  armes à destination de Conakry


Amnesty International appelle à la suspension des ventes d’armes à la Guinée. L’appel concerne les armes ou munitions qui pourraient être utilisées dans des cas de violation des droits de l’homme. Cette réaction fait suite à la répression sanglante de la manifestation du 28 septembre dernier qui fait plus de 150 morts selon les ONG locales et plus de mille blessés.

Amnesty internationale réclame également la mise en place d’une commission d’enquête internationale pour faire la lumière sur les évènements de la semaine du 28 septembre.

Pendant ce temps, les mouvements de jeunes guinéens s’unissent pour protester contre les violences du 28 septembre. Ils organisent une grève de la faim prévue la semaine prochaine. Le président de la fédération des associations de la jeunesse guinéenne, Thierno Baldé a déclaré que cette grève permettra de montrer l’implication de la jeunesse, en utilisant un moyen pacifique de protestation.

XS
SM
MD
LG