Liens d'accessibilité

Les J.O. d’été de 2016 à Rio de Janeiro


Les Brésiliens sont en fête après la décision du Comité international olympique (CIO) d’attribuer à Rio de Janeiro de Janeiro. Le CIO, qui rendu publique sa décision à Copenhague, a préféré la grande métropole brésilienne aux villes de Madrid, Tokyo et Chicago.

« J’ai l’honneur d’annoncer que les jeux de la 31e Olympiade ont été attribués à la ville de …..Rio de Janeiro !! … » Lorsque le président du CIO, Jacques Rogge, a fait cette annonce, le sort de Chicago avait déjà été scellé une heure plus tôt, d̀ès le premier vote. La présence, à Copenhague, du président Barack Obama, de la première dame, Michelle Obama, et de la star de la télévision américaine Oprah Wimfrey entre autres, n’a pas réussi à fléchir la position des membres du CIO vers Chicago.

Qu’est-ce qui a fait le succès de Rio de Janeiro ? Pour Yves Pinaud, spécialiste du sport à Paris, le discours du président brésilien Luis Ignacio Lula da Silva appelant le CIO à octroyer les J.O. 2016 à Rio de Janeiro parce que l’Amérique du Sud n’a pas encore abrité d’Olympiade a eu un impact.

« On s’attendait plutôt à une finale Chicago-Rio de Janeiro, il faut bien le reconnaître », a souligné Pinaud, avant d’explique : « le mouvement olympique se méfie un peu des Etats-Unis parce que, (…) quand il y a un comité d’organisation, c’est le seul pays où l’Etat ne garantit pa un éventuel déficit des jeux. » Autres éléments ayant probablement joués en la défaveur de Chicago: Les Etats-Unis ont organisé les J.O. de 1932, 1984 et 1996, estime Yves Pinaud.

XS
SM
MD
LG