Liens d'accessibilité

L’Ouest de l’Indonésie secoué par un autre séisme 


Les autorités affirment qu’un tremblement de terre sous-marin mesurant 7,6 sur l’échelle de Richter a eu lieu au mercredi au large de l’île indonésienne de Sumatra. Des hôpitaux, un hôtel ainsi des écoles figurent parmi quelques 500 bâtiments qui se sont effondrés à Padang, ville d’environ 900 000 habitants.

Le séisme a aussi provoqué des incendies et coupé les lignes électriques et les voies de communication. Aujourd’hui, un autre tremblement de terre de moindre ampleur a frappé la même région, semant la panique parmi les survivants.

Le nombre de morts et de blessés continue d’augmenter à mesure que les équipes de secours fouillent les décombres. Le maire de Padang a appelé à l’aide, affirmant que la ville est submergée par les victimes.

Le gouvernement indonésien a envoyé des équipes médicales et des avions militaires et annoncé une aide d’urgence de 10 millions de dollars en faveur de la région sinistré. Des équipes de diverses organisations caritatives sont aussi arrivées sur place

« Le travail est un peu compliqué parce que l’électricité est coupée, et donc je pense que personne ne sait exactement à quoi s’attendre avant que nous arrivions sur place et mesurions l’étendue des dégâts », a déclaré Laura Blank, porte-parole de World Vision.

Cette ONG dispose habituelle de stocks de couvertures, vivres et médicaments à travers le pays pour de telles urgences, a-t-elle expliqué. Toutefois, une bonne partie a été distribuée aux victimes du séisme du mois dernier dans l’île indonésienne de Java.

« Le défi à présent est que nos stocks d’urgence sont en train de s’épuiser parce que l’aide dans l’Ouest de Java était encore en cours en raison du séisme d’il y a quelques semaines », a souligné Mme Blank.

Le premier tremblement de terre a eu lieu à l’aube mardi. Mesurant 8 sur l’échelle de Richter, il a déclenché des vagues géantes qui ont fait au moins 84 morts aux îles Samoa et 24 dans les Samoa américaines.

XS
SM
MD
LG