Liens d'accessibilité

Le FMI, relativement optimiste sur l’économie africaine en 2010


A quelques jours des réunions annuelles Banque Mondiale-Fonds Monétaire International (FMI) à Istambul en Turquie, le FMI annonce que l'économie africaine dans son ensemble devrait connaître un rebond de croissance de 4% en 2010, contre 1,7% cette année, grâce notamment au redressement des cours des produits de base.

Mais si les flux de capitaux internationaux ont augmenté, y compris vers les pays émergents, l’Amérique Latine et l’Asie sont davantage concernées que l’Afrique, ajoute le FMI dans son rapport sur la croissance mondiale.

Enfin, la pauvreté risque de progresser de manière significative dans un certain nombre de pays en développement, notamment d’Afrique subsaharienne, où le PIB réel par habitant va baisser en 2009, pour la première fois depuis dix ans. Il est donc crucial que les pays avancés continuent d’apporter leur aide afin que ces pays en développement conservent le bénéfice des progrès accomplis, avertit le FMI.

Première économie du continent, l’Afrique du Sud, qui est le pays le plus étroitement lié à l'économie mondiale, a été durement frappée par la crise financière mondiale. Mais d’autres États comme le Nigeria, gros exportateur de pétrole, ont également été affectés, ajoute l’organisation.

XS
SM
MD
LG