Liens d'accessibilité

RDC : vive controverse au sujet de l’évaluation de la Constitution


Le président du Sénat de la RDC, Léon Kengo Wa Dondo, a confirmé qu’une commission d’évaluation de la Constitution avait été mise en place par le président Joseph Kabila. Celle-ci est composée d’experts qui, selon Radio Okapi, devront étudier le découpage des provinces, le mandat présidentiel et la possibilité pour le chef de l’Etat de siéger au Conseil supérieur de la magistrature.

Une évaluation ou révision constitutionnelle s’impose-t-elle alors que la nouvelle Constitution a été adoptée il y a quatre ans seulement ? « Une Constitution (…) n’est pas un programme de gouvernement dont on peut évaluer la mise en œuvre pour dire : qu’est-ce qui était prévu? Cela fait combien de temps ? Qu’est-ce qui reste à faire ? » a expliqué le professeur Philippe Biyoya de l’université de Kinshasa.

A vouloir réviser la Constitution de la RDC, « on risque de tomber dans le travers du mobutisme qui a fait qu’en 25 ans de pouvoir, Mobutu a révisé la Constitution plus de 20 fois », a averti cet de sciences politiques.

Pour ce qui des dispositions relatives à la décentralisation et au redécoupage du pays, le professeur Philippe Biyoya estime que « celles-ci ont été insérées dans la Constitution simplement pour servir les prétentions électoralistes.»

XS
SM
MD
LG