Liens d'accessibilité

Sénégal: une « table-ronde » sur les fonds nécessaires au procès Habré


Le ministre sénégalais de la Justice a annoncé la tenue, à Dakar, d’une « table ronde » pour tenter de réunir des fonds pour le procès de l’ancien président tchadien Hissène Habré. Madické Niang a précisé qu’un compte bancaire serait ouvert à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest pour, selon les termes cités par l’AFP, « recueillir les contributions des Etats et des bailleurs de fonds intéressés par le financement du procès. »

La table ronde en question se tiendra « sous l’égide de l’Union africaine », expliqué, de son côté, le directeur des Affaires criminelles et des grâces au ministère sénégalais de la Justice, Demba Kandji, en soulignant que Dakar espère abriter cette rencontre « avant la fin de l’année. »

Hissène Habré, qui vit en exil au Sénégal, est accusé de crimes contre l’humanité. Les associations de défense des droits de l’Homme - comme la Radho et Human Rights Watch - critiquent « l'immobilisme » du Sénégal sur cette affaire. « Le Sénégal aurait pu ne pas (…) déployer tant d’efforts depuis tant de temps s’il avait simplement l’intention de s’enfermer dans un faux-fuyant », a souligné le directeur des Affaires criminelles et des grâces au ministère sénégalais de la Justice.

XS
SM
MD
LG