Liens d'accessibilité

Togo : l’opposition et la société civile boycottent la Commission électorale


Les représentants de l'opposition parlementaire et de la société civile togolaise ont claqué, hier, la porte de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ils entendaient ainsi manifester leur désapprobation face à l'élection du président de la CENI, Henri Kolani, issu de l'opposition extra-parlementaire.

« Nous n’étions pas là tout simplement parce que le Bureau d’âge qui conduisait la séance avait levé la séance et s’était retiré », explique Eusèbe Améléonou de l’opposition parlementaire, qui parle d’une violation de l’article 2 du règlement intérieur de la CENI.

La CENI est chargée de préparer l’élection présidentielle de 2010 et certains redoutent que la crise suscitée par l’élection de Kolani ne crée des difficultés par rapport à cette échéance.

XS
SM
MD
LG