Liens d'accessibilité

RDC: ultimatum des enseignants au gouvernement


De gros nuages s'amoncèlent sur la rentrée scolaire en RDC. Les enseignants ont lancé un ultimatum au gouvernement pour exiger la satisfaction de leurs revendications salariales à défaut de quoi, ils entameront un nouveau mouvement de grève.

Depuis 2004, le corps enseignant réclame ni plus ni moins que l’application intégrale d’un accord qui avait été conclu la même année avec le gouvernement. Le salaire moyen d’un enseignant en RDC est de 70 dollars par mois, mais la dépréciation du franc congolais a considérablement fait chuter son pouvoir d’achat.

Le secrétaire général du principal syndicat d’enseignants du Congo, Jean-Pierre Kimpuya, affirme que les syndicalistes demandent prioritairement le payement des salaires du mois d’août. Toutefois, dans le budget 2010, ceux-ci demandent aussi de « tenir compte de l’uniformisation du barème salariale en termes de salaire de base pour tous les enseignants et personnel de l’éducation du pays ainsi que d’autres revendications », a expliqué M. Kimpuya.

Les syndicalistes entendent prendre contact avec les sénateurs et sénateurs en rapport avec la nouvelle session budgétaire, a-t-il révélé.

XS
SM
MD
LG