Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : dans l’attente de la liste électorale


L’affiche de la liste électorale prévu mardi n’aura finalement pas lieu. La Commission électorale indépendante (CEI) invoque des raisons techniques pour expliquer ce retard, mais assure que tout est fait pour que l’élection présidentielle se tienne le 29 novembre. Les deux opérateurs, à savoir la SAGEM et l’Institut national des statistiques, ne sont pas, pour l’heure, en mesure de remettre la liste provisoire à la CEI, a indiqué Auguste Mirmont, porte parole de la Commission à Abidjan.

« Pour une liste fiable, il est possible que la diffusion de la liste soit prorogée d’une quinzaine de jours », a-t-il expliqué. Pour Auguste Miremont, « l’essentiel pour la Côte d’Ivoire, c’est de pouvoir sortir de la crise par des élections transparentes, rigoureuses et honnêtes. »

Du processus électoral ivoirien, il sera certainement question lors de la visite d’Etat que le président Blaise Compaoré du Burkina Faso entame mardi en Côte d’Ivoire. En prélude à ce voyage, les ministres ivoiriens et burkinabè des Affaires étrangères et d’autres ministres s’étaient réunis lundi, à Yamoussokro, dans la continuité d’une série de rencontres liées à la mise en œuvre du Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè signé le 19 juillet 2008 à Ouagadougou.

XS
SM
MD
LG