Liens d'accessibilité

Les six vont dialoguer avec l’Iran, même s’ils sont déçus par les dernières offres de Téhéran


Les États-Unis comptent aborder la question du programme nucléaire iranien lors des prochains pourparlers avec le négociateur iranien, a dit aujourd’hui le porte parole de la Maison Blanche Robert Gibbs.

De son côté, le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a réitéré que son pays se félicite à l’avance de négocier avec les grandes puissances, mais que Téhéran ne renoncera pas à son « droit inaliénable » de poursuivre ses recherches dans ce domaine.

Selon le porte-parole du département d’Etat américain, Philip J. Crowley, l’offre de Téhéran est « décevante » certes, mais représente quand même une opportunité de poursuivre la discussion. En conséquence, les grandes puissances du groupe 5+1 (États-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) sont tombées d'accord pour demander aux Iraniens une réunion le plus tôt possible. Elles ont chargé le représentant européen Javier Solana de contacter le négociateur iranien pour le nucléaire, Saïd Jalili.

XS
SM
MD
LG