Liens d'accessibilité

Niger : de nombreux opposants interdits de sortie du pays


Le leader de l’opposition nigérienne, Mamadou Issoufou, a été empêché de quitter le pays par les autorités. Apparemment il n’est pas le seul. Presque tous les anciens députés, accusés de détournements de deniers publics et qui viennent de passer quelques jours en prison, ne peuvent pas non plus voyager à l’étranger.

Pour Mohammed Bazoum, ancien vice président de l’Assemblée nationale et numéro 2 du PNDS, le principal parti d’opposition au Niger, le président Mamadou Tandja n’a pas dirigé le refus de l’Assemblée nationale d’entériner sa demande d’une rallonge de trois ans à la fin de sont mandat. Le président Mamadou Tandja « s’est juré d’avoir la tête de tous les députés parce qu’en effet, c’était tous les députés, tant de sa mouvance que de l’opposition qui avaient refusé de s’occuper de sa suggestion de lui donner ces trois années de bonus », a expliqué M. Bazoum.

XS
SM
MD
LG