Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis se souviennent des attentats du 11 septembre 2001


Il y a huit ans, jour pour jour, les terroristes du réseau Al-Qaida frappaient l’Amérique, faisant près de 3 000 morts. A cette ocasion, le président Obama, la première dame Michelle Obama et 150 travailleurs de la présidence américaine ont observé, à la Maison blanche, une minute de silence à 8 :46, heure à laquelle lepremier avion percutait le World Trade Center à New York. Le patron de la Maison-Blanche, a par la suite, présidé une cérémonie du souvenir au Pentagone, autre complexe attaqué par les terroristes en 2001.

Barak Obama a réaffirmé, aujourd’hui, sa détermination à vaincre le terrorisme. Sous une pluie battante le chef de l’exécutif américain a lancé, devant le Mémorial du Pentagone, un appel à ses compatriotes pour qu’ils restent unis dans cette lutte.

« Réitérons notre détermination à résister à ceux qui ont perpétré cet acte barbare, et qui continuent de comploter contre nous. S’agissant de défendre la patrie, nous resterons intraitables et constants dans la traque engagée contre Al Qaida et de ses alliés extrémistes », a déclaré Barack Obama.

Près de l’endroit où, il y a huit ans, un avion détourné a frappé l’immense complexe administratif du Pentagone, provoquant la mort de 184 personnes, M. Obama a promis de tout mettre en œuvre pour protéger l’Amérique. Le rappel du sentiment de communauté de destin qui s’est emparé de l’ensemble de la nation après les attentats du 11 septembre constitue, a-t-il poursuivi, le démenti le plus cinglant qu’on puisse opposer aux terroristes qui les ont perpétrés.

« En ce jour où d’autres ont tenté de saper notre confiance en nous-mêmes, réaffirmons notre aspiration commune. Souvenons-nous comment nous sommes devenus une seule nation en tant qu’Américains », a dit le chef de l’exécutif.

Parmi les quelques 500 participants à la cérémonie de ce matin, figuraient des survivants de l’attentat contre le Pentagone et des parents de victimes, victimes innocentes auxquelles Barak Obama a rendu un vibrant hommage.

Le président américain a également rendu hommage aux agents de sécurité qui ont promptement réagi, ainsi qu’aux militaires qui sont montés au front pour défendre la patrie. Barak Obama et le secrétaire à la Défense, Robert Gates, se sont ensuite entretenus avec les familles des victimes.

A New York, des parents de victimes brandissant les photos des disparus ont convergé vers le World Trade Center, alors que des sonneries de cloches retentissaient dans les églises. Le vice-président Joseph Biden a déposé une gerbe de fleurs sur le site des attentats.

XS
SM
MD
LG