Liens d'accessibilité

Soudan : la journaliste Loubna Ahmed al-Hussein libre malgré elle


La journaliste soudanaise Loubna Ahmed al-Hussein, condamnée à un mois de prison pour avoir porté un pantalon jugé « indécent », a été libérée aujourd’hui, au lendemain de son incarcération. L’Union des journalistes soudanais a payé l’amende de 200 dollars ayant permis sa libération, a indiqué le président de l’organisation.

Loubna Ahmed al-Hussein, qui risquait 40 coups de fouet, a été emprisonnée hier après avoir refusé de payer l'amende de 200 dollars à laquelle elle a été condamnée. Elle entendait purger sa peine en intégralité pour attirer l’attention sur la loi justice soudanaise et la manière dont elle traite les femmes.

Pour Mehrezia Maiza, professeur de traduction des textes religieux à Paris et membre du conseil international de la conférence mondiale des religions pour la paix en France, il n’y a absolument rien d’indécent au pantalon de cette journaliste. « Je trouve que ça, c’est un excès de zèle et, malheureusement, il y a une lecture (…) masculine, fermée (…) de l’islam comme si l’islam - en ce qui concerne le comportement et tout ce qui est vestimentaire – est une religion qui met des limites pour les femmes », s’insurge Mme Maiza.

XS
SM
MD
LG