Liens d'accessibilité

Etats-Unis: rupture du jeûne du ramadan à la Maison-Blanche


La Maison-Blanche a organisé, mardi soir, un iftar, le repas de rupture du jeûne durant le mois du ramadan. A cette occasion, le président Barack Obama a reçu autour de sa table des ambassadeurs, des responsables gouvernementaux et des membres du Congrès.

Les deux premiers musulmans élus au Congrès, Keith Ellison et Andre Carson figuraient parmis les convives, tout comme la mère d’un soldat américain musulman mort en Iraq et Nashala Hearn, une jeune fille qui a mené avec succès un combat pour le droit de porter son voile à l’école.

Pour le président Barack Obama, il s’agissait de célébrer le ramadan et reconnaitre les accomplissements de la communauté musulmane américaine. « L’islam, comme nous le savons, fait partie des Etats Unis », a déclaré le chef de l’exécutif.

Et au même titre que l’ensemble de la nation américaine, la communauté musulmane des Etats-Unis est d’un dynamisme et d’une diversité extraordinaire, avec des familles qui remontent à plusieurs générations et d’autres issues d’immigration plus récente, a souligné le président Obama.

Le chef de l’exécutif américain a également souligné la contribution des musulmans américains à la nation américaine. Leurs réalisations sont nombreuses et diversifiées, que ce soit dans les domaines sportifs, artistiques, scientifiques et encore dans le monde des affaires, a-t-il dit.

Un invité spécial manquait à l’appel: le légendaire boxeur Mohammed Ali. « Ce champion incontesté du ring est aujourd’hui un homme digne qui continue à se battre pour ses idées, et cela montre que les personnes de toutes confessions ont beaucoup en commun », a dit le président Barack Obama.

A chaque table, se trouvaient également des américains d’autres confessions : des chrétiens, des juifs et des hindous. « Ensemble, nous avons la responsabilité de favoriser un engagement basé sur l’intérêt et le respect mutuels », a déclaré le chef de l’exécutif américain.

« C’est primordial pour le nouveau départ que j’ai appelé de mes vœux entre l’Amérique et les musulmans à travers le monde », a souligné le président Obama, ajoutant le mois de ramadan est l’occasion pour tous les Américains de renouveler leur engagement en faveur de l’avènement d’un monde meilleur et plein d’espoir.

XS
SM
MD
LG