Liens d'accessibilité

Hommages de l’Amérique et du monde au sénateur Kennedy


Les Américains de toutes les persuasions politiques rendent hommage au défunt sénateur Edward Kennedy, décédé à 77 ans dans la nuit de mardi. Il a aidé à rendre le pays plus égal et plus juste, a déclaré le président Barack Obama. Ses idées et idéaux se reflètent dans de nombreuses lois et la vie de millions d’Américains, a souligné le chef de l’exécutif américain.

Les collègues de Kennedy au Congrès, où il siégeait depuis 1962, louent sa capacité à travailler avec l’autre camp politique pour faire voter des lois dans les domaines de la santé, des droits civiques et l’éducation entre autres.

Les réactions affluent du monde entier. Le Premier ministre irlandais Brian Cowen et l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair ont rappelé le rôle du sénateur Kennedy dans la résolution du conflit en Irlande du Nord. Il était l’un des acteurs américains-clé du processus ayant abouti à l’historique Accord du Vendredi saint de 1998, qui a mis fin au conflit dans cette province britannique.

« C’était un champion de la démocratie et des droits civiques », souligne une déclaration de Nelson Mandela. Kennedy avait mené les efforts aux Congrès pour imposer des sanctions au régime d’apartheid en Afrique du Sud dans les années 80.

Il était « le défenseur des droits et des intérêts des gens sans défense », a déclaré, de son côté, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. C’était un grand Américain qui a apporté une contribution extraordinaire aux rôles des Etats-Unis dans le monde, a souligné, de son côté, le Premier ministre australien Kevin Rudd.

Le sénateur Edward Kennedy sera inhumé samedi, au Cimetière national d’Arlington, en Virginie, à côté de ses frères, le président John F. Kennedy et le sénateur Robert Kennedy.

XS
SM
MD
LG