Liens d'accessibilité

Génocide rwandais : un témoin à charge dans l’enquête française revient sur ses déclarations


Richard Mungenzi, témoin à charge dans l’enquête française sur attentat contre l’avion du défunt rwandais président Juvenal Habyarimana est revenu sur sa version des faits survenus en avril 1994. Lors de son interrogatoire, Richad Mugenzi, avait dit que c’était le FPR, donc les anciens rebelles, qui avaient abattu l’avion présidentiel. Maintenant, il dit tout a fait autre chose.

Le journaliste français Jean-François Dupaquier qui l’a interrogé rapporte que Mugenzi lui a expliqué avoir envoyé des messages-clé au sujet de l’attentat à la demande de ses supérieurs. Il a révélé qu’il n’avait, en réalité, aucune connaissance des faits relatés dans ces documents, précise Jean-François Dupaquier.

XS
SM
MD
LG