Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis vainqueurs des mondiaux d’athlétisme de Berlin


L’équipe américaine d’athlétisme a fini en tête du tableau des médailles aux Championnats du monde d’athlétisme de Berlin avec 22 médailles, dont dix d’or, six d’argent et autant de bronze. Lors de la dernière journée de compétition hier, l’équipe américaine a augmenté sa moisson avec les médailles d’or du relais 4 x 400 m dames et hommes ainsi celle du saut en longueur dames grâce à Britney Reese.

La Jamaïque s’est classée deuxième avec 13 médailles dont sept d’or, quatre d’argent et deux de bronze. Avec ses deux records du monde et trois médailles d’or, le Jamaicain Usain Bolt aura été la vedette incontestée de ces mondiaux de Berlin.

Le Kenya, premier pays africain au classement final, est troisième avec 11 médailles : quatre d’or, cinq d’argent et deux de bronze.

L’Ethiopie est 7e avec huit médailles : deux d’or, deux d’argent et quatre de bronze, suivie, au plan africain, de l’Afrique du Sud, 9e avec deux médailles d’or et une d’argent.

L’Afrique a brillé à ces mondiaux avec notamment le doublé de l’Ethiopien Kenenisa Bekele qui, en plus de son titre du 10 000 m, a remporté hier le 5000 m en 13 minutes 17 secondes et 9 centièmes, 24 centièmes de seconde devant le tenant du titre, l’Américain Bernard Lagat. Toujours chez les hommes, le Sud-Africain Mbulaeni Mulaudzi a remporté hier son premier titre majeur en s’imposant en finale du 800 m en une minute, 45 secondes et 29 centièmes.

Premier titre mondial hier pour le champion olympique du javelot, le Norvégien Andreas Thorkilden, avec un jet de 89m 95. Hier, également, la Chinoise Bai Xe a donné à son pays sa toute première médaille d’or du marathon dames avec un chrono de deux heures, 25 minutes et 15 secondes.

XS
SM
MD
LG