Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis saluent le courage des électeurs afghans


Les Etats-Unis ont rendu hommage aux Afghans qui ont pris part aux élections présidentielles et provinciales en dépit de la campagne d’intimidation des Talibans. Washington a apporté un soutien massif au processus électoral, tant au plan logistique que technique. Toutefois, l’administration américaine a observé une stricte neutralité durant la campagne électorale, estimant qu’il revient aux Afghans de décider de la crédibilité du processus.

Une équipe américaine dirigée par l’émissaire spécial américain pour la région, Richard Holbrooke, s’est rendue à Kaboul pour observer ces élections. Des ONGs et observateurs de divers pays l’ont également fait. Il est encore trop tôt pour évaluer la participation ou l’intégrité du processus, a expliqué le secrétaire d’Etat-adjoint américain pour les Affaires publiques, P.J. Crowley.

Ce dernier a toutefois souligné que nombreux défis qu’ont surmonté les Afghans, y compris la campagne de violence des insurgés, pour organiser ces élections.
Interrogé sur les informations selon lesquelles le taux de participation était bas dans le Sud du pays par crainte d’attaques des Talibans, Crowley a déclaré que les autorités américaines ont appris que la plupart des bureaux de vote étaient ouverts.

Le succès de ces élections afghanes doit être mesure une différente aune que celle des élections américaines, a souligné le secrétaire d’Etat-adjoint américain pour les Affaires publiques.

En début de semaine, la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton a expliqué que les Etats-Unis ne soutiennent aucun candidat et ne sont opposés à aucun, mais veulent des élections crédibles, inclusives et sécurisées, que tous les Afghans jugeront légitimes.

Les résultats définitifs ne seront pas connus avant septembre. Si aucun des candidats à la présidence ne remporte 50% des voix, un deuxième tour opposera les deux meilleurs le 1er octobre.

XS
SM
MD
LG