Liens d'accessibilité

Afghanistan: élections sous haute sécurité jeudi


Les Afghans se rendent aux urnes jeudi pour les élections présidentielles et provinciales. Alors que le pays célébrait la fête de l'indépendance mercredi, trois individus portant des gilets bourrés d'explosifs et armés de Kalash ont pris d'assaut une succursale de banque à un kilomètre du palais présidentiel.

Le chef de l'anti-crime du ministère de l'intérieur a déclaré à la presse que ses hommes ont riposté sans délai. "Mon unité et les forces spéciales ont tué trois des terroristes. Ils ont également récupéré 30 armes", a dit le général Abdul Jamil Junbish, ajoutant que plusieurs policiers ont été blessés. Les Talibans, qui ont juré de perturber les élections de jeudi, ont revendiqué la responsabilité de l'attentat.

Le gouvernement afghan tente de rassurer les électeurs quant à leur sécurité lorsqu'ils se rendront dans les bureaux de vote.

Parmi les candidats en lice pour la présidentielle,figure le président sortant Hamid Karzai, qui mène dans les sondages d'opinion. Toutefois, le premier président élu ne mobilise pas suffisamment d'intentions de vote pour éviter un second tour.

Il devra compter avec l'ancien chef de la diplomatie Abdullah Abdullah, qui a refusé d'être son colistier pour se présente comme candidat indépendant. Ramazan Bashardost, lui est un législateur et ancien ministre du Plan. Troisième dans les sondages, il pourrait jouer au trouble-fête.

Olivier Wéber, ambassadeur de l'ONU pour la lutte contre le trafic des êtres humains et des stupéfiants.

XS
SM
MD
LG