Liens d'accessibilité

Afghanistan: marines américains et soldats afghans à l'offensive avant la présidentielle du 20 août


A l’approche de l’élection présidentielle du 20 août, les forces afghanes et américaines ont lancé une offensive conjointe dans le Sud de l’Afghanistan. 500 soldats et marins américains ainsi que 100 soldats afghans ont entamé l’opération « Eastern Resolve II » dans la région riche en pavot de Helmand. Celle-ci constitue l’une des principales zones de passage des insurgés venant du Pakistan voisin pour participer aux attaques en Afghanistan.

La nouvelle offensive vise particulièrement une vallée où les insurgés se sont retranchés. L’objectif est de les chasser des villes afin que les civils puissent aller aux urnes.

« Notre but demeure donc de préparer le terrain à l’élection en confrontant les insurgés, en leur déniant toute liberté d’opérer, en les isolant des populations et en réduisant leurs capacités », a expliqué le général canadien Eric Tremblay de la Un soldat de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) de l’OTAN.

Les organisations internationales, y compris les Nations unies, affirment que les actes de violence et d’intimidation des Talibans perturbent les préparatifs de la présidentielle ; une situation qui risque d’affecter négativement le taux de participation, selon ces organisations.

Le président Hamid Karzai, qui brigue un autre mandat à la tête du pays, a encouragé ses compatriotes à ne pas se laisser intimider et à se rendre massivement aux urnes.

XS
SM
MD
LG