Liens d'accessibilité

Recrudescence de la violence dans le Sud de l'Afghanistan


A neuf jours de l'élection présidentielle en Afghanistan, une nouvelle vague de violence frappe le Sud du pays, faisant un nombre croissant de victimes parmi les civils et les militaires. Les officiels Afghans rapportent que des attentats à la bombe en bordure de routes ont visé des véhicules transportant des civils dans la province de Kandahar. Un médecin, Daoud Farhad, a précisé que neuf personnes ont été tuées, dont deux femmes. Au moins quatre autres civils ont été blessés.

Le bilan a été particulièrement lourd ces dernières semaines pour les troupes occidentales déployées en Afghanistan. Depuis le début du mois, une trentaine de soldats de la force internationale ont perdu la vie, un record selon l'Associated Press. En juillet, au moins 75 soldats du contingent international ont été tués, soit le mois le plus mortel pour les alliés depuis le début de leur offensive contre les talibans en 2001.

Les autorités afghanes redoutent que les insurgés multiplient les attentats pour décourager les Afghans de participer à l'élection présidentielle prévue le 20 août. Néanmoins, le président afghan Hamid Karzai estime toujours que le scrutin se déroulera dans le calme.

XS
SM
MD
LG