Liens d'accessibilité

Le programme d’échange de voitures prolongé


Aux États-Unis, les consommateurs américains vont profiter de la rallonge du « Cash-for-Clunkers », le programme visant à encourager l’achat de nouvelles voitures.

L’initiative « prime à la casse » avait été lancée en juin. Il s’agissait de soutenir les ventes de voitures, en chute libre depuis le début de la récession, tout en retirant de la circulation les gros véhicules pollueurs et gourmands en essence. Le Congrès américain avait alloué un milliard de dollars à ce programme.

Les propriétaires de ces véhicules se sont vu offrir des primes atteignant jusqu’à $4.500 dollars pour les remplacer. Ce qu’ils ont fait en nombre aussi impressionnant qu’inattendu.

Le programme a été un tel succès que le milliard de dollars a été rapidement épuisé. Peu après son lancement, le président Barack Obama se préoccupait de le prolonger.

« Cela fonctionne si bien qu'il y a des inquiétudes légitimes concernant le fait que les fonds alloués au programme pourraient bientôt être épuisés », déclarait le président Obama en juillet. « Nous travaillons donc maintenant avec le Congrès sur une solution bipartite pour garantir que le programme puisse continuer pour tous ceux qui espèrent toujours remplacer leur véhicule » avait ajouté le chef de l’exécutif.

La prolongation du programme a fait l’objet d’un vif débat au Congrès, certains parlementaires redoutant que son coût n’exacerbe le déficit public déjà proche de 2.000 milliards de dollars pour l’année fiscale 2009. Mais une nouvelle mesure chiffrée à 2 milliards de dollars a été rapidement approuvée par la Chambre des représentants, et enfin par le Sénat. Le président Obama a signé la législation dès le lendemain, le vendredi 7 août. C’est-à-dire le jour même où, en l’absence de cette rallonge, le programme aurait du cesser ses activités.

XS
SM
MD
LG