Liens d'accessibilité

Etats-Unis : la juge Sonia Sotomayore sera la première Hispanique siéger à la Cour suprême


Le Sénat américain a approuvé, aujourd’hui, par 68 voix contre 31, la nomination à la Cour suprême des Etats-Unis, de la juge Sonia Sotomayor. Plusieurs sénateurs républicains ont rejoint leurs collègues de la majorité républicaine pour appuyer sa candidature.

Née de Parents portoricains et agée de 55 ans, Sotomayor deviendra, à sa prise de fonction, la première Hispanique et la troisième femme à siéger à la plus haute instance judiciaire américaine. Elle remplacera le juge David Souter, qui a pris sa retraite.

Peu après sa confirmation, le président Barack Obama a fait état de sa « profonde gratitude » pour l’issue du vote au Sénat. Les trois principes de justice, d’égalité et d’opportunité sont ceux ayant rendus possibles l’accès de Sotomayor à la Cour suprême, a déclaré le chef de l’exécutif américain.

La majorité des sénateurs républicains reprochent à cette magistrate d’avoir un penchant libéral, et estiment que ses vues personnelles influenceront ses décisions.

A ce propos, le président de la Commission judiciaire sénatoriale, Patrick Leahy, a fait remarquer, durant l’audience de confirmation, que d’autres juges nommés à la Court Suprême avaient, durant leur audience de confirmation, évoqué leur expérience personnelle. « Plusieurs juges ont récemment parlé de leur expérience de la vie en tant que facteur influant sur la manière de traiter un cas en justice », a-t-il déclaré.

Quant aux républicains qui ont supporté la confirmation de Sotomayor, ils se sont dits préoccupés par le caractère souvent partisan des débats sénatoriaux de confirmations, que ce soit sous un président démocrate ou républicain. Le démocrate Christopher Dodd a pour sa part regretté que les critiques se soient focalisées sur une infime partie des milliers de cas traités par la Juge Sotomayor, qui représentent, selon les termes du sénateur, un travail judiciaire exemplaire.

XS
SM
MD
LG