Liens d'accessibilité

Les deux journalistes américaines graciées par Pyongyang


La Corée du Nord a gracié les deux journalistes américaines, Euna Lee et Laura Ling, détenues depuis mars après être entrées illégalement en territoire nord-coréen depuis la Chine. Selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA, cette décision est intervenue suite à la rencontre aujourd’hui à Pyongyang entre l’ancien président américain Bill Clinton et le dirigeant du régime, Kim Jong Il.

Selon les médias nord-coréens, M. Clinton était porteur d’un message du président Barack Obama au dirigeant nord-coréen, mais la Maison-Blanche a démenti qu’il ait été mandaté pour une quelconque négociation. L’administration Obama a précisé qu’elle ne ferait pas de commentaire sur cette mission privée du président Clinton.

Au moment de leur arrestation, les deux journalistes travaillaient pour la chaine de télévision américaine Current TV, basée à San Francisco et fondée notamment par l’ancien colistier du président Clinton, le vice-président Al Gore. Elles avaient été condamnées en juin à douze ans de travaux forcés.

XS
SM
MD
LG