Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : le Conseil de sécurité proroge le mandat de l’ONUCI


Le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé de six mois le mandat de l’Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Les membres du Conseil ont approuvé, jeudi, à l’unanimité la prorogation de ce mandat jusqu’à janvier 2010 pour assurer que le scrutin présidentiel ivoirien du 29 novembre soit libre et équitable.

Prévu en 2005, ce scrutin a été reporté à plusieurs reprises. L’ambassadeur de France à l’ONU, Jean-Maurice Ripert, a imputé ces reports à « un manque de volonté politique » et averti qu’un nouveau report aurait des conséquences.

L’ambassadeur de Côte d’Ivoire à l’ONU, Alcide Ilahiri Djédjé, a qualifié cette remarque « d’inutile. » Selon M. Djédjé, « les acteurs ivoiriens ont signé un accord en accord en 2007, l’accord de Ouagadougou (…) qui a permis de faire tous ces progrès qu’on connait aujourd’hui. »

Pour sa part, l’ONUCI a ainsi profité de l’occasion pour exhorter les acteurs de la crise ivoirienne à respecter la date du 29 novembre fixée pour l’élection présidentielle.

Par ailleurs, l’ONUCI a fait don de 573 tables-bancs, à l’Inspection de l’Enseignement Primaire de Dabakala. Ce don a été effectué dans le cadre des projets à impact rapide de la mission onusienne. Il est prévu, en effet, pour l’ONUCI de contribuer à la réhabilitation des infrastructures scolaires en Côte d’Ivoire ; ce qui est loin d’être réalisé, selon l’Inspectrice de la circonscription de Dabakala, Fatoumata Koné, qui juge le récent don insuffisant vu les besoins. « C’est une goutte d’eau dans la mer », a-t-elle déclaré.

XS
SM
MD
LG