Liens d'accessibilité

Clinton déplore les sévices infligés aux prisonniers politiques iraniens


Les États-Unis déplorent les mauvais traitements infligés par les autorités iraniennes aux manifestants emprisonnés lors des protestations contre les résultats contestés des élections présidentielles du 12 juin en Iran. La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton n’a laissé plané aucun doute à ce sujet lors de sa conférence de presse commune avec son homologue britannique David Milliband mercredi à Washington.

C’était la première fois qu’un haut responsable gouvernemental américain commentait les informations selon lesquelles les personnes arrêtées dans le cadre de la campagne de répression des manifestations avaient peut-être été torturées, et dans certains cas tuées en détention. Mme Clinton n’a pas mâché ses mots, critiquant vivement le gouvernement iranien.

« Nous déplorons ce qui s’est passé. Et nous estimons impératif que les autorités iraniennes libèrent les prisonniers politiques, les traitent humainement et de façon appropriée. C’est quelque chose très révélateur … parce que leur maintien en détention et les sévices infligés aux prisonniers politiques suggèrent que la situation politique en Iran ne s’est pas encore décantée », a déclaré le chef de la diplomatie américaine.

Pour sa part, le secrétaire au Foreign Office David Milliband a souligné que les États-Unis et la Grande Bretagne font tout pour éviter de s’ingérer dans le processus électoral iranien afin de ne pas prêter le flanc aux accusations iraniennes d’intervention dans leurs affaires internes. Mais l’Iran doit respecter les règles universelles de protection des droits de l’homme, a précisé M. Milliband

« Nous attendons d’en savoir plus sur les allégations d’abus. Mais pointer du doigt les abus des droits de l’homme partout où ils se produisent reste un volet important de notre politique. Le tout dernier rapport du Foreign Office sur les droits de l’homme note que l’Iran est un pays qui suscite des préoccupations », a ajouté le chef dela diplomatie britannique.

Mme Clinton et M. Milliband ont aussi salué le courage des manifestants iraniens qui protestent contre ce qu’ils considèrent une violation des droits.


XS
SM
MD
LG