Liens d'accessibilité

Le FMI mets des ressources substantielles à la disposition des pays défavorisés 


Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé un accroissement sans précédent de son soutien financier aux pays les plus défavorisés. Grâce à des ressources additionnelles provenant entre autre de la vente de stocks d’or du FMI, le Conseil d'administration du Fonds a pu approuver des mesures inédites qui permettront d'accroître les ressources à la disposition des pays pauvres, plus particulièrement ceux d’Afrique Sub-saharienne.


« Le G-20 a demandé l'aide du FMI pour répondre à la crise économique mondiale qui a si durement frappé les pays à faible revenu ; nous avons pris une série de mesures historiques pour venir en aide aux pauvres dans le monde » a déclaré le Directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn.


En quoi consistent ces mesures ? Le montant des prêts concessionnels du FMI sera porté à 17 milliards de dollars jusqu'en 2014, et il pourrait atteindre 8 milliards de dollars au cours des deux années à venir. Exemple de cette politique: l’enveloppe des prêts du Fonds aux pays d’Afrique subsaharienne dans la première moitié de cette année a atteint 2 milliards 700 millions de dollars, soit plus du double des sommes accordées à cette région pendant toute l’année 2008. De surcroît, le FMI a annoncé la suspension du paiement des intérêts sur l’encours des prêts concessionnels pour tous les pays membres à faible revenu jusqu'à la fin de 2011.


Rappelons qu’en réponse à la crise financière mondiale, le FMI avait déjà plus que doublé son aide financière aux pays à faibles revenus. Les programmes appuyés par le FMI ont aussi toléré des déficits budgétaires plus importants dans la plupart des pays à faible revenu. Il s’agit, fait valoir l’organisation internationale, de préserver à tout prix les acquis économiques des dernières années.

XS
SM
MD
LG