Liens d'accessibilité

Fin du dialogue sino-américain à Washington


La Chine et les États-Unis s’engagent à coopérer davantage pour surmonter les défis politiques, économiques et écologiques de l’heure. Tel est le bilan de deux jours de dialogue sino-américain cette semaine à Washington.

L’économie a été le principal sujet de discussions à la réunion, notamment la nécessité pour la Chine et les États-Unis de coordonner leurs efforts pour trouver des solutions à la crise économique mondiale. La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton, son collègue au Trésor Timothy Geithner et leurs interlocuteurs chinois ont passé en revue les mesures indispensables pour rétablir la stabilité dans ce domaine. Mais à la conférence de presse de clôture du dialogue bilatéral, Mme Clinton a souligné que Pékin et Washington sont également préoccupés par des problèmes politiques comme le programme nucléaire de l’Iran et la Corée du Nord.

La Chine partage nos inquiétudes au sujet de la possibilité pour l’Iran de devenir une puissance nucléaire. Pékin et Washington voient du même œil le potentiel de déstabilisation du Moyen-Orient et du Golfe Persique au cas où l’Iran provoquerait une course des armements suite à sa quête nucléaire, a affirmé le chef de la diplomatie américaine.

Au plan économique, le secrétaire au Trésor Timothy Geithner a mis l’accent sur la détermination des États-Unis de réduire leur déficit budgétaire fédéral pour atténuer les inquiétudes chinoises au sujet de la stabilité du dollar. Principal garant de la protection des investissements de la Chine aux États-Unis. En échange, Washington souhaite des initiatives chinoises pour renforcer la demande en Chine afin de stimuler la reprise dans le monde.

XS
SM
MD
LG