Liens d'accessibilité

Etats-Unis: les autorités d’Hawaï publient l’acte de naissance de Barack Obama


Les autorités d’Hawai, Etat de naissance du président Barack Obama, sont montés au créneau pour convaincre les irréductibles que M. Obama est bien né sur le sol américain. Certains, au Etats-Unis, continuent de prétendre que le chef de l’exécutif n’est pas né en territoire américain et ne peut donc pas assumer la présidence.

Le docteur Chiyome Fukimo, directeur des services de santé de l’Etat d’Hawaï, a publie, lundi, un communique affirmant que l’acte de naissance de Barack Obama est authentique. L’acte en question spécifie qu’il est né le 4 août 1961, à Hawaï, d’un père d’origine kenyane et d’une mère américaine. C’est la seconde fois que le docteur Fukimo fait une telle déclaration. La première remonte à octobre dernier, quelques jours avant l’élection du 44eme président des Etats-Unis.

Dans une résolution adoptée lundi pour marquer le 50e anniversaire de l’accession d'Hawaï au statut d’Etat américain cette année, la Chambre des représentants du Congrès américain rappelle que le président Barack Obama y est né. Le document a été approuvé à l’unanimité, montrant le peu de crédibilité accordée accordée à ceux qu’on appelle aux Etats-Unis les « Birthers », les partisans de la thèse de la naissance étrangère du président Obama.

Mais ces derniers continuent d’affirmer que Barack Obama n’est pas un Américain de naissance et n’a pas donc le droit d’être président, la Constitution spécifiant que le chef de l’executif doit être né sur le sol américain.

Les « Birthers » fondent leurs allégations entre autres sur une prétendue interview de Sara Obama, la grand-mère kenyane du président, qui aurait affirme avoir assiste personnellement à la naissance du président au Kenya. Ils soutiennent aussi que l’acte de naissance de Barack Obama mentionné par les autorités d’Hawaï serait un faux, allégation rejetée catégoriquement par les officiels hawaïens.

XS
SM
MD
LG