Liens d'accessibilité

Nigeria : les forces de sécurité à l’assaut des islamistes à Maiduguri


Des renforts continuent d’être déployés dans le Nord du Nigeria où les forces de sécurité poursuivent leurs offensive contre les militants islamistes du groupe « Boko Haram. » A Maiduguri dans l’Etat de Borno, des éléments de l’armée et de l’armée ont donné l’assaut à la résidence du chef spirituel des insurgés. Ces derniers attaquent, depuis dimanche, des postes de police, des bâtiments gouvernementaux et des églises dans le Nord du pays.

Les troubles ont éclaté dans l’Etat de Bauchi avant de s’étendre à ceux de Borno, Yobe et Kano. Les combats auraient fait au moins 150 morts, pour la plupart des islamistes, indiquent les autorités. Les fondamentalistes du groupe « Boko Haram », aussi connus sous le nom de Talibans nigérians, veulent imposer par la force la charia, la loi islamique dans tout le Nord du Nigeria.

Selon Urdu Ayuba, professeur de sciences politiques à l’université Ahmadou Bello de Zaria, dans l’Etat de Kaduna, les islamistes n’ont pas l’intention de déposer les armes. « Pour eux, c’est une sorte de jihad donc, pour ces adeptes-là, mourir au combat, c’est comme mourir en martyr », a-t-il expliqué, ajoutant que cette attitude complique la tache aux forces de sécurité.

XS
SM
MD
LG