Liens d'accessibilité

Un vaste réseau de blanchiment de fonds démantelé dans la région de New York


Arrestations en série dans le New Jersey, sur la côte Est des États-Unis, à l’occasion du démantèlement d’un réseau de blanchiment d'argent qui aurait des ramifications jusqu'en Israël et en Suisse.

Dans un coup de filet spectaculaire, le FBI, la police fédérale, a arrêté plus d’une quarantaine de personnes pour corruption, blanchiment d'argent ou trafic d'organes, dont les maires des villes d’Hoboken, Secaucus et Ridgefield, ainsi que cinq rabbins, notamment de l’influente communauté juive d’origine syrienne de la région de New York. Ces arrestations sont intervenues dans le cadre d’une enquête plus vaste du FBI, entamée il y a une dizaine d’années, et portant sur la corruption politique et le blanchiment d'argent dans la région de New York.

Selon le procureur intérimaire fédéral, Ralph J. Marra, le réseau avait des ramifications internationales. « Ils se sont servis pour blanchir des millions de dollars de fonds illicites de prétendues œuvres caritatives, des entités crées soi-disant pour faire de bonnes œuvres. Il s’agissait de réseaux internationaux liés à la ville de Deal, dans le New Jersey, à Brooklyn, New York, Israël et la Suisse » a expliqué Maître Marra.

Les religieux juifs ont dissimulé leurs vastes activités criminelles derrière une façade de respectabilité, a ajouté le procureur fédéral, se servant des activités caritatives de leurs congrégations pour blanchir environ trois millions de dollars. Au passage, ils gardaient 10%. L'un des rabbins arrêtés, Saul Kassin, est le grand rabbin de la communauté juive syrienne des États-Unis. Il dirige à Brooklyn la plus importante synagogue séfarade du pays et a rédigé un ouvrage sur la loi juive.

Le gouvernement américain aurait bénéficié dans son enquête d’un « témoin coopératif » qui aurait infiltré le réseau. Selon les média américains, il s’agirait d’un homme arrêté en 2006 pour fraude bancaire.

XS
SM
MD
LG