Liens d'accessibilité

Gabon: les partis se positionnent pour l’élection présidentielle du 30 août


Les Gabons attendent de connaître qui prendra en main la destinée du pays après la mort, des suites de maladie, du président Omar Bongo Ondimba. Pour lui succéder, 23 candidats brigueront la magistrature suprême le 30 août prochain.

Parmi eux : le porte-étendard du Morena, le doyen des partis d’opposition, Luc Bengono Nsi. Membre fondateur de sa formation, il est un adversaire de longue date du Parti démocratique gabonais (PDG), au pouvoir.

« Nous représentons, aujourd’hui, la chance d’alternance pour les Gabonais ; nous avons toutes les chances de reporter si, bien sûr, les milieux PGG n’utilisent pas les formes de fraudes, comme d’habitude », a-t-il expliqué. Luc Bengono Nsi cite notamment « les inscriptions multiples, les falsifications de procès verbaux et les transferts de population. »

XS
SM
MD
LG