Liens d'accessibilité

Nigeria: les forces de sécurité déployées contre les militants islamistes


Les militants islamistes nigérians ont attaqué, lundi, plusieurs commissariats de police du Nord-Est du pays, dans les Etats de Yobe, Kano et Borno. Cinq policiers ont été tués, d’après les forces de sécurité, qui ont été déployées dans la région pour contenir ces violences. On ignore le nombre de morts côté militants. Des affrontements similaires avaient éclaté dimanche, dans l’Etat de Bauchi, suite à l’arrestation d’un chef militant islamiste, faisant au moins 50 morts.

Le groupe Boko Haram, qui se fait aussi appeler les Talibans nigérians, serait derrière ces attaques. Leur leader est un marabout de Maiduguri, dans l’Etat de Borno, explique Urdu Ayuba, professeur de sciences politiques et de relations internationales à l’université Ahmadou Bello de Zaria, dans l’Etat de Kaduna. « Ils sont majoritairement nigérians, mais on trouve des Nigériens, des Tchadiens et des Camerounais », affirme le professeur Ayuba, ajoutant que, pour l’heure, « on ne sait pas exactement qui les soutient. »

XS
SM
MD
LG