Liens d'accessibilité

Dépouillement du scrutin en Mauritanie


Le dépouillement du scrutin se poursuit en Mauritanie, où la population a voté aujourd’hui en grand nombre et dans le calme pour élire un président parmi 9 candidats, dont le meneur du coup d'Etat du 6 août 2008, le général Mohamed Ould Abdel Aziz. Ce dernier s’était présenté comme le candidat des défavorisés, et on le disait favori pour gagner. Parmi ses rivaux : Ahmed Ould Daddah, dirigeant du plus important parti d'opposition, qui s’était placé deuxième lors de l’élection présidentielle de 2007, et le colonel Ely Ould Mohamed Vall, homme fort du putsch de 2005.

Plus de 250 observateurs de la Ligue Arabe et de l’Union africaine (UA) ont été déployés dans le pays pour surveiller le vote, ainsi que le dépouillement du scrutin. Selon eux, le vote s’est déroulé dans le calme, sans qu’on signale de graves irrégularités.

On devrait connaître les résultats de ce premier tour dimanche ou lundi. Si aucun des candidats ne remporte plus de 50 pour cent des voix au premier tour, un second vote aura lieu le 1er août pour les départager. Après avoir voté, M. Vall a dit que l’élection représentait un important défi. Les électeurs doivent décider s’ils veulent que la Mauritanie sorte de la très grave crise qu’elle traverse, a-t-il dit.

XS
SM
MD
LG