Liens d'accessibilité

Décès de McNamara, architecte de l’intervention américaine au Vietnam


L'ancien secrétaire à la Défense américain Robert McNamara est mort lundi à son domicile de Washington, à l'âge de 93 ans. On le considérait comme l’architecte de l’intervention américaine au Vietnam.

Secrétaire à la défense de 1961 à 1968, sous la présidence de John F. Kennedy puis de Lyndon B. Johnson, Robert McNamara deviendrait un personnage très controversé pour avoir présidé la stratégie américaine dans ce pays. Un déploiement militaire massif justifié par la théorie des dominos, qui voulait que la chute éventuelle du Vietnam se traduise par une future domination communiste du sud-est asiatique. Certains surnommeraient d’ailleurs le conflit, qui coûterait la vie à plus de 58 000 Américains: « La guerre de McNamara ».

Confronté à son bilan de plus en plus lourd, McNamara finirait par exprimer des doutes sur sa poursuite, reconnaissant que lesbombardements intenses du Nord-Vietnam ne permettraient pas de remporter la guerre. Il ferait part de ses doutes au président Johnson qui, redoutant leur impact politique, lui demanderait de démissionner, en 1967. Il serait alors nommé à la Banque mondiale où il resterait jusqu’en 1981.

L’ancien secrétaire à la Défense avait également joué un rôle clé lors de la crise des missiles à Cuba, donnant son accord, en 1961, à l'opération de la Baie des Cochons.

XS
SM
MD
LG