Liens d'accessibilité

Niger : le président dissout la Cour constitutionnelle


Le président nigérien Tandja a dissous la Cour constitutionnelle, qui a s’était prononcée contre son projet d’organiser un référendum sur une nouvelle Constitution, qui lui permettrait de briguer un troisième mandat. Il a promulgué un autre décret convoquant le corps électoral en vue du référendum en question.

En outre, le président nigérien a remplacé au moins sept des huit ministres qui avaient démissionné la semaine dernière en signe de protestation contre son intention de briguer un nouveau mandat.

Ibrahim Massa Oudou, président de l’observatoire de la bonne gouvernance et du développement au Niger qualifie la décision du président Tandja d’aller de l’avant avec son référendum de « l’une des plus mauvaises décisions » prises par un chef d’Etat nigérien. Selon M. Oudou, le président Tandja « vient de sauter les deux pieds joints dans l’illégalité, et le peuple nigérien va le traiter comme tel. »

XS
SM
MD
LG